lundi 23 novembre 2015

Un métier, une passion.




Depuis quelques temps, je voulais vous parler d'un métier qui me tient particulièrement à cœur : la restauration de patrimoine.
Ce métier est aujourd'hui le mien et je trouve plus facilement les mots pour le décrire. 
Il y a cinq ans, j'ai commencé une formation de restaurateur conservateur d'arts graphiques. Je suis tombée là dedans un peu par hasard à un moment où je cherchais ma voie et en même temps, étrangement, c'est un métier qui a toujours fait partie de moi. Sans savoir vraiment que ça existait, je me suis toujours tournée vers lui.






                Oui mais alors, restaurateur qu'est ce que c'est?

Ici on ne parle pas de gastronomie, cette restauration là est beaucoup plus historique, bien que tout aussi technique et précieuse.
Le rôle du conservateur restaurateur est de veiller à la sauvegarde des biens culturels afin de les mener le plus loin possible. Le patrimoine est quelque chose de primordial dans notre monde ; comme l'Histoire il permet de définir d'où l'on vient et un peu où l'on va. Faire partie de la sauvegarde de notre Histoire me plaisait énormément. Lorsque je me suis lancée j'avais en tête de travailler sur ce qu'on appelle dans notre jargon la peinture de chevalet, c'est-à-dire les tableaux. Mais très naturellement un autre matériau est venu à moi : le papier.
La restauration de papier, beaucoup moins connue que sa grande sœur la peinture, n'est pourtant pas à laisser pour compte. En effet, le papier fait partie de notre vie depuis plusieurs siècles maintenant et avant lui le parchemin qui a longtemps été un support d'écriture.
De nos jours, le papier est partout. On le jette, on le recycle et on recommence. Mais pendant longtemps il était considéré comme un matériau noble et cher.
Au début c'est sa fragilité et sa résistance qui m'ont attirée et fait oublier le "noble" support de la toile.
Ensuite, j'ai découvert que le papier ce n'était pas forcément des affiches, des livres ou des documents administratifs mais qu'il était un des matériaux principaux de nombreux objets de notre vie quotidienne.







                Et donc la restauration de papiers concrètement ?

Concrètement mon travail est de redonner/prolonger la vie d'"œuvres" réalisées sur un support papier. Pour cela j'utilise des techniques et des matériaux adaptés à chaque papier, chaque situation. C'est un métier qui évolue constamment, au fil des traitements mais aussi en fonction des nouvelles découvertes. C'est ça que j'apprécie : le renouveau, la "non-routine", le perpétuel changement. Chaque geste doit être précis et contrôlé, le restaurateur, comme le chirurgien du papier, n'a pas le droit à l'erreur. Et, un peu comme les chirurgiens, nous ne remplaçons pas chaque "organe" défaillant mais nous essayons plutôt de conserver au mieux les éléments encore présents.



L'apprentissage est beaucoup basé sur la pratique afin d'adopter les bons réflexes et les gestes adaptés. Le résultat n'est malheureusement pas toujours à la hauteur des attentes. Le restaurateur n'est pas un magicien. Son but n'est pas de faire du neuf avec du vieux. De plus, les traitements sont contrôlés par une déontologie très précise. Les matériaux utilisés doivent être stables, neutres, réversibles et ne doivent pas modifier l'œuvre. Tout le rôle du restaurateur réside dans le bon dosage des traitements à effectuer.



Et ce sont ces choix, ces décisions, ces recherches, cette pratique toujours nouvelle que j'affectionne particulièrement dans ce métier qui est maintenant mon métier.









2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour !

Je suis ton blog depuis un petit moment déjà, sans jamais avoir commenté... J'aime beaucoup tes articles, c'est souvent très plaisant à lire.
Mais celui-ci me touche tout particulièrement, car je travaille en médiathèque, et notamment dans le service patrimoine, et de par ma formation et mon expérience professionnelle, je vois régulièrement le travail fait par des personnes exerçant le même métier que toi, donc je voulais tout simplement te féliciter, car c'est vraiment magnifique. Merci de nous avoir fait partager cela.
Bonne continuation !

Mademoiselle Robert a dit…

Merci beaucoup! Je suis très touchée par ton message moi aussi. Les lecteurs sont souvent très discrets ici, et je ne sais pas vraiment ce qu'ils pensent. J'ai beaucoup hésité avant de parler de ça. Je trouvais cela très personnel et finalement difficile à décrire. Mais je vois avec bonheur que ça parle à des gens, qui en plus travaillent dans un milieu parallèle au mien. Merci beaucoup pour ton message!
Bonne continuation à toi aussi