lundi 13 juin 2016

Un brunch au Slake


 Une nouvelle adresse lyonnaise pour bruncher les dimanches matins ça vous tente?
- Alors la voici : pour bien terminer votre semaine allez faire un tour au Slake Coffee House !

Je connaissais le Slake dans l'après midi, pour boire un thé, un café, ... -j'y ai bu le meilleur Chai tea latte de tout ma vie- et maintenant je connais le Slake le dimanche matin. 

Réservation de dernières minutes, et on me propose, d'un air désolé, la dernière table disponible "dans la baignoire, ça vous va quand même?". Évidemment que ça me va un brunch dans une baignoire! 
J'explique pour ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans ce café, nous avons brunché dans une demi baignoire transformée en canapé pour l'occasion et placée face à vitrine. C'est un peu LE spot pour que tous les passants te voient manger. Mais bon, manger dans une baignoire ça vaut tous les sacrifices du monde non? 
Bref, nous nous sommes donc retrouvé assis face à la rue, en pleine lumière, face à une table immense, pleine de mets.



Je vous explique un peu mieux. 
Le brunch au Slake se passe en deux services, un premier à 11h et un second à 13h30 (vous l'aurez compris, il vaut mieux réserver avant de vous pointer). 
Pour commencer en douceur on vous apporte viennoiseries et tartines. Le principe du lieu c'est le partage ; les plats arrivent dans des assiettes/bols et tu te débrouilles avec ton/tes partenaire(s) de brunch pour manger de tout (si tu es rapide normalement ça se passe bien).
Donc pour commencer une assiette "petit dej'" avec pain, croissants, "gâteau du jour" (pour nous c'était clafoutis -trop bon-) muesli/fromage blanc, jus de fruits et boisson chaude (à volonté).




Viennent ensuite les choses sérieuses : œufs brouillés, salades, charcuteries et houmous (tu partages toujours avec tes camarades, n'oublies pas).
Les plats sont simples, mais très gouteux. Je n'ai rien à redire, les portions sont parfaites. Tu sors de là sans être plombé pour la journée et normalement tu n'as pas faim deux heures plus tard non plus.



Les plus : Le lieu, la déco, la baignoire, le service, l'accueil...et bien sur le partage!
Le(s) moin(s) :  Le prix, que je trouve légèrement trop élevé. La lumière qui fait des photos jaunes (je n'ai pas réussi à régler mon appareil photos #laloose)


Le Slake Coffee House
9 rue de l'ancienne préfecture
69002 Lyon
 04 78 38 24 38
slake.coffee.house@gmail.com

lundi 6 juin 2016

Mes dernières lectures #2


Aujourd'hui un nouvel article "dernières lectures" où je vous parle uniquement de dessins, de BD et d'humour.
Trois dernières lectures rapides et plaisantes :

- Les Wonder women aussi mettent une culottes gainantes, par Mathou.
Des dessins qui disent tout. 
En une image et quelques mots, Mathou arrive très bien à servir son propos c'est ce que j'aime dans cette "BD" (je sais pas si on peut parler de BD du coup parce que ici il n'y a pas milles vignettes qui racontent une histoire?). C'est drôle, c'est juste, c'est vrai. Toutes les filles se reconnaissent un peu/beaucoup dans ces diverses petites anecdotes. 
Tirées du blog crayon d'humeur, les illustrations nous présentent les différentes étapes de la vie d'une femme/jeune maman. J'ai beaucoup aimé.

- Avec la sauce à part ! Les aventures d'une régimeuse, par Astrid M.
Que dire de ce livre à part que TOUT est vrai! 
C'est simple j'aurais pu dire la même chose (dessiner la même chose beaucoup moins bien en revanche). L'auteur parle de régimes, de motivations, de démotivations, d'envies, de confiances, de bilans, de déceptions, de réussites. Bref, tout ce qui fait parti du parcours d'une "régimeuse". Très très drôle, et encore une fois très très vrai. Ces situations sont biens illustrées et tellement parlantes, j'adore! 

- Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle la bible de l'apprenti pèlerin, par Alexandra de Lassus et Charlotte du Jour.
Parce que c'est ma mission de cet été, faire le chemin (une partie) de Compostelle avec une amie, à pieds...(et sans râler). J'ai acheté ce bouquin pour prendre la température. Parce que les guides traditionnels sont ennuyants à mourir et ont plutôt tendance à me démotiver, j'ai choisi de lire l'expérience drolissime de cette parisienne partie faire le chemin sur un coup de tête, sans préparations préalables. Ça me rassure un peu, je me dis que du coup en me préparant, je peux y arriver. Ce livre n'est pas vraiment une BD mais les propos sont adorablement bien illustrés. Ce témoignage m'a vraiment donné envie d'aller me faire ma propre idée de la galère sur place! Je le conseille pour ceux qui souhaitent partir à l'aventure avec un sac sur le dos (par forcément pour Compostelle d'ailleurs). 
Et j'en profite pour passer un message ici : si vous avez des bons plans, conseils, idées, pré-départ je suis preneuse aussi!!



lundi 23 mai 2016

Un brunch à la Fée Verte


Il y a de cela quelques temps je suis allée passer quatre petits jours à Paris. Et je suis retournée dans ces rues que j'ai si souvent foulées lorsque j'y étais résidente. Et un dimanche ensoleillé, j'ai emmené mon frère bruncher à la fée verte. J'avais déjà testé ce dimanche matin gourmand avec une amie il y a quelques années mais les photos n'étaient pas suffisament "blogables" pour que je vous en parle ici. J'ai donc profité de cette seconde visite pour remédier à ça. Et puis ça faisait longtemps que je n'avais pas parlé de brunch -ni même de bonnes adresses- ici alors...

A la fée verte le dimanche, c'est formule unique pour le brunch. Une énorme assiette -qui rentre à peine sur la table- pleine de bonnes choses. A la fée verte on mélange le sucré et le salé et on mange à son rythme, dans l'ordre qu'on veut, en faisant les associations qu'on désire. Bref, on se fait plaisir. Il me semble que l'assiette change d'une semaine à l'autre, cette fois ci c'était -œufs brouillés/bacon, salade, pommes de terre/saumon, burger au poulet, pancakes, salade de fruits et fromage blanc. Le tout accompagné d'un jus de fruit frais et d'une boisson chaude.


Les plus : l'assiette de géant et la formule "tout mélangé"
Les moins : la taille de la table si petite (c'est un moins ça?) et le manque de verdure/fraicheur dans l'assiette


La fée verte
108 rue de la roquette
75011 Paris